Shutter Island - Dennis Lehane

Publié le par Caro

shutter« Le directeur, ses hommes et un bataillon entier d’aides-soignants ont passé la nuit et une bonne partie de la matinée à explorer l’île et tous les bâtiments de cet établissement. Sans relever la moindre trace de la fugitive. Ce qui est encore plus perturbant, c’est qu’on ne parvient même pas à comprendre comment Rachel a pu sortir de sa chambre. La pièce était verrouillée de l’extérieur et l’unique fenêtre est munie de barreaux. Apparemment, les serrures n’ont pas été forcées. (…) C’est comme si elle avait traversé les murs. »

 

J’ai succombé à l’actualité cinématographique en lisant ce livre que je ne connaissais pas encore. J’avais déjà lu Dennis Lehane, notamment Mystic River et Gone baby gone, mais pas encore celui-ci.

 Et je dois dire que j’ai été véritablement transportée par le roman… C’est une plongée au cœur d’un hôpital psychiatrique des années 50, implanté sur une île au large de Boston. Là, une dangereuse patiente, Rachel Solando, a disparu. Elle est jugée dangereuse par les autorités car elle a tué quelques années auparavant ses trois enfants. Malgré la lourde porte fermée à clé et les barreaux de sa fenêtre, elle n’est plus dans sa cellule. Et pour toute réponse, elle a laissé, sur un petit bout de papier, un mystérieux code, « la loi des quatre. »

 

Pour mener l’enquête, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés sur les lieux. Mais très vite, la recherche de cette femme soulève d’autres interrogations. Y a-t-il eu d’éventuelles complicités ? Quelle est la nature des traitements réellement réservés aux patients ? Pourquoi un tel arsenal de sécurité ? Teddy Daniels est persuadé qu’un secret bien plus grave se cache derrière cette disparition : l’expérimentation de méthodes thérapeutiques héritées de l’Allemagne nazie sur les patients. Et très vite, il sent qu’il dérange. Les comportements des médecins et de la direction, les mensonges des aides-soignants, les messages qui sont laissés par Rachel Solando… tout porte à croire qu’il a soulevé un terrible secret et que tous, désormais, veulent le faire taire… Et l’enquête devient une véritable traque.

 

J’ai été soufflée par ce roman. D’abord l’ambiance. C’est sombre, c’est pesant, c’est oppressant. Cet hôpital et tous ces patients nous filent une peur bleue. Le cadre géographique de l’île accroît cette impression. Ce roman devient un huis-clos dont il devient très difficile de s’échapper, et pour Teddy, et pour le lecteur. Les personnages sont intrigants. Quand on a l’impression d’être parvenu à les cerner, voilà qu’ils révèlent une autre facette de leur réalité. Et c’est ainsi que Dennis Lehane se joue de nous tout au long du roman. Il souffle le chaud et le froid et à chaque fois, on tombe dans le piège. D’ailleurs, c’est pour moi la définition même d’un bon policier ou d’un bon thriller : on tombe dans le piège sans s’en rendre compte. Et là, jusqu’à la dernière ligne, Dennis Lehane m’a fait douter. Un roman comme je les aime… Noir et troublant. J’ai adoré.

Publié dans Mes coups de coeur

Commenter cet article

Lilibook 14/03/2010 16:23


Oh la la, il faut absolument que je lise ce livre !!


pimprenelle 11/03/2010 19:17


J'avais adoré moi aussi, et j'aimerais aller voir le film, mais je n'ai pas une minute à moi en ce moment!


June 09/03/2010 21:13


Vraiment génial ce livre ! On est plongé dedans du début à la fin :D